Cybersécurité industrie : comment communiquer en cas de crise ?

Sujet(s) :
ERP
Temps de lecture :
4 min

Qui dit cyberattaque, dit risques juridiques souvent constatés à deux niveaux : un retard de production mettant en péril vos engagements contractuels et/ou une perte de données qui peut vous coûter cher si vous êtes plus ou moins en alignement avec le règlement général sur la protection des données (RGPD)

En matière de cybersécurité, le risque 0 n’existe pas.

Quels que soient les moyens mis en place, il faut se préparer à gérer la crise, l’anticiper. Et bien orchestrer sa communication en interne et en externe au cœur de la crise.

Pour Hervé Degroot, Directeur associé de la société VEYAN, la communication doit intervenir très rapidement, dès l’ouverture de la cellule de crise. Il préconise une préparation en amont et conseille d’adopter une communication factuelle et posée, sans usage du conditionnel ni recours à la spéculation.

“Admettre que l’on se sait pas est déjà en soit une information.
Si une  forme d’hésitation est perceptible, l’effet sera délétère en interne
et en externe à tous les coups”.

Une fois le calme revenu, il y aura des axes de progrès.

Faites un retour d’expérience pour capitaliser sur vos forces et construire un plan d’actions associé.

Vous gagnerez en sérénité lors la prochaine crise, car, dans un contexte de cyber délinquance exacerbé, une entreprise peut s’y retrouver plus d’une fois confrontée.