Qu’est-ce qu’un opérateur augmenté ?

Sujet(s) :
AGROVIF,  Industrie 4.0
Temps de lecture :
5 min
Sommaire

VIF travaille sur l’intégration des derniers wearables, vêtements ou accessoires connectés et intelligents qui, combinés à nos solutions logicielles, facilitent le travail des opérateurs tout en fiabilisant le système d’information.
AGROVIF est une excellente occasion de présenter ces innovations issues de notre écosystème. Focus sur trois outils d’aide au travail.

Chaussures de sécurité connectées

Un dispositif électronique est intégré dans la semelle des  chaussures. Composé de capteurs  (d’accélération et de pression notamment) il permet de  détecter une perte de verticalité ou d’immobilisme.

“Les chaussures de sécurité connectées, dotées d’intelligence artificielle font partie de la réalité industrielle” affirme Philippe Courtois Directeur commercial de PARADE.

L’idée ?  Apporter une protection supplémentaire à son porteur et réussir à le secourir rapidement, si besoin.

La chaussure de sécurité est capable, de manière autonome, sans smartphone ou autre device complémentaire, de détecter un cas de chute et de lancer le protocole de sécurité/appel aux aidants préalablement défini par la société.

Une seule interface permet de gérer, en quelques clics, le parc de chaussures et de piloter l’ensemble des aidants associés à des porteurs donnés.

SCALIAN,  Société de Services en Accompagnement de Projets, spécialisée dans le conseil et l’ingénierie en France et à l’international épaule le concepteur et fabricant français de chaussures de sécurité et de vêtements de travail PARADE (appartenant au Groupe ERAM) afin de décliner le principe à tous les types d’industries : de l’agroalimentaire (avec une version sabot, nous a-t-on révélé lors de la 11ème édition d’AGROVIF) aux secteurs du  BTP et de l’automobile.

Ces chaussures connectées sont commercialisées sous forme d’abonnement incluant la chaussure et le service.
Les chaussures de sécurité classiques ont une durée de vie de 6 mois environ. Lorsque la chaussure est usagée, PARADE la récupère et la recycle.  
Les composants électroniques sont également revalorisés limitant ainsi l’impact écologique du produit.

Exosquelettes de nouvelle génération

Les exosquelettes sont destinés à soulager et protéger les opérateurs soumis à des contraintes liées à la manutention et au portage de charges et d’outils.

L’exosquelette de nouvelle génération présenté lors d’AGROVIF, destiné  à alléger la charge portée par  l’opérateur, est plus léger que précédemment (moins de 3 kg) et associe textile et aluminum.

L’ exosquelette a été redessiné de manière à faciliter l’appropriation par les opérateurs en étant moins encombrant” précise Pierre-André Foix, dirigeant de FOX INNOVATION ROBOTS 

Le système, entièrement mécanique, est composé de bras munis de verins qui vont l’aider dans la manutention de colis et de charges lourdes.  Il est déjà utilisé par l’industrie agroalimentaire comme, par exemple, la filière de la viande, pour le port et la décroche de carcasses et le déplacement de poids supérieurs à  20kg, dans le cas de la logistique en environnement froid.

Le plus ? Il est personnalisable aux couleurs de l’entreprise.

La préparation de commande avec le gant intelligent

Le scanner de code barres est monté sur un gant. Il est possible de l’activer par simple pression du pouce sur un bouton situé au niveau de l’index. Ce gant connecté permet de réaliser des opérations les mains libres.

La batterie tient pendant toute la phase de travail.

On gagne en ergonomie et en temps, puisque nous économisons la prise et le dépôt d’un scanner filaire ou bluetooth classique. Ce qui induit plus de  productivité.  

« Cela peut être un bon accompagnement de la solution VIF” précise Benoit Payre responsable du marché français de la Start-up PROGLOVE comme, par exemple, le logiciel de gestion d’entrepôt.

Nous sommes d’accord, le gant intelligent a toute sa légitimité pour l’industrie agroalimentaire.

Notre solution est déjà utilisée par l’industrie automobile en Allemagne, par nos clients historiques, BMW, Volkswagen. Nous venons de démarrer avec le secteur de la logistique avec IKEA et de grands groupes dans le reste de l’Europe.” ajoute Benoit Payre.

Force est de constater que l’équipement de l’opérateur industriel évolue plus qu’il ne le révolutionne. Gants, chaussures, trackers sont des objets du quotidien qu’il est possible de modifier en ajoutant des capteurs, des écrans, des systèmes de vision pour bénéficier d’un accès rapide aux informations utiles.

A nous de continuer à vous proposer des innovations qui vous aideront à mieux travailler demain.