Un ERP pour améliorer la rentabilité de son industrie

Le pari d’OLIVES & CO

Sujet(s) :
AGROVIF,  ERP
Temps de lecture :
5 min
Sommaire

Avoir un ERP qui réponde à ses contraintes métier, tel est le souhait d’OLIVES & CO. Le groupe concilie performance industrielle et commerciale pour booster la rentabilité de son entreprise.

Un changement d’ERP, pourquoi ?

OLIVES & CO ce sont 3 sites de production géographiquement éloignés les uns des autres, situés à Frontignan (34), à Mignières (28) à Nîmes (30) à Carros (06) et une plateforme logistique à Mignières. Ses pôles métiers : les olives, les tartinables, les soupes, des produits italiens en activité de négoce.

Le groupe OLIVES & CO décide de changer son ERP pour accompagner sa croissance, uniformiser et fiabiliser les données issues de tous ses sites de production. Le choix s’est porté sur notre ERP dédié métier, plutôt qu’un ERP généraliste afin de pouvoir gérer, entre autres, les DLC produit. Au coeur du projet : une meilleure performance industrielle et une réelle productivité administrative.

Les collaborateurs chez OLIVES & CO et nos équipes ont fonctionné en mode projet. Très vite la crainte d’un projet ERP chronophage a disparu. L’implication de chacun a été concrète et efficace. L’ERP couvre un large périmètre fonctionnel : prévisions, gestion des achats, gestion de production, gestion commerciale, gestion des stocks, WMS,  calcul des coûts, marges…Des utilisateurs clés (nos supers référents) sont formés à l’usage de l’ERP avec la tâche de transmettre aux nouveaux arrivants si besoin.

« Ce coût reste ainsi maîtrisé”
souligne Stéphane VARLET, Directeur site industriel CROC’FRAIS.

Le déploiement annoncé comme un big bang avec une implantation de l’ERP sur l’ensemble des sites en même temps, s’est déroulé différemment, compte tenu des contraintes de planning d’activité. Le déploiement a été finalement séquencé pour correspondre aux besoins de chaque site.

Ce projet de changement d’ERP et l’informatisation de l’atelier lancée de manière simultanée ont permis une fiabilisation des processus.

Des données en temps réel dès réception des matières

L’informatisation a gagné l’atelier avec la mise en place de tablettes et dalles tactiles, d’imprimantes avec lecteur de code barre.

L’idée ? Bénéficier de données en temps réel dès la réception des matières, suivre la consommation de consommables lors de la fabrication, rester vigilant sur les temps de production et faciliter la gestion des stocks.

“L’outil ERP est intuitif, le nombre de manipulation réduit, la traçabilité au rendez-vous et les fonctionnalités sont très opérationnelles.
Cet outil de travail améliore le quotidien des opérateurs en fiabilisant les processus, avec une facilité et une rapidité d’utilisation. Le premier gain évident est la récupération de données sûres, il n’y a plus de déperdition de données,  nous sommes en zéro papier et côté production et qualité, nous ne faisons plus aucune ressaisie. Par ailleurs, le tableau de bord décisionnel donne de la visibilité globale sur l’activité : du CA généré par client en passant par celui des gammes de produits. Le pilotage est centralisé, nous pouvons travailler sur la rentabilité de l’entreprise et l’améliorer. Tout cela en partant des données issues du terrain.” précise Stéphane VARLET

“La finalité est de lier à la fois la performance industrielle et la performance commerciale pour améliorer la performance du groupe et donc sa rentabilité.”

« Le nerf de la guerre pour nous reste la marge.  » 

ERP : après son déploiement, un ROI très rapide

L’intérêt premier ?

Le pilotage centralisé

Le nerf de la guerre pour nous reste la marge. Cet outil orienté opérationnel remonte des indicateurs précieux pour donner une orientation à nos actions commerciales, nous permettre de mieux travailler nos coûts de production, piloter notre marge commerciale, par produit, par gamme de produit, par client. Bref piloter la rentabilité de chaque usine.”  précise Stéphane VARLET.

Processus fiabilisés, flux optimisés en multisites

« Le retour sur investissement est immédiat sur la partie EDI, par exemple sur les transferts de fichiers. Hier, le transfert des orders, commandes, ADV, invoice, nous prenait 1h30 à l’échelle du groupe. Avec notre ERP actuel tout se fait en temps masqué ce qui permet à l’ADV de se concentrer sur la valeur ajoutée de son métier” commente-t-il.

Gain de temps et fiabilité des stocks

“Nous avons choisi une gestion de stock par emplacement pour gagner du temps car l’identification se fait par code barre ou code NSC. Les inventaires sont désormais mensuels, contre trimestriels hier, car grâce aux applications mobiles, il est facile de scanner les palettes en stock rapidement, l’information est disponible immédiatement.”

Les prévisions commerciales viennent d’être mises en place et l’outil de planification (CBN) est en cours donc. OLIVES & CO espère  encore des gains en particulier sur le pilotage.