Industrie 4.0

L'usine de demain...c'est aujourd'hui

Comment en être ?

Le terme est souvent associé à l’Usine connectée , l’Internet des Objets , le Big data, le machine learning, etc.

Cette nouvelle révolution industrielle permet d’optimiser la communication entre les machines, entre les machines et les hommes et entre les hommes eux-mêmes.

Certains pays industrialisés tels que l’Allemagne, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et l’Italie s’y intéressent par le biais d’initiatives référencées sous le thème Usine du futur.

L’Allemagne pour sa part dès 2011, a lancé une plateforme industrie 4.0  en partenariat avec les fédérations professionnelles, patronales et salariales.

La France, quant à elle, avait engagé en 2013 un programme Usine du futur dans le cadre des 34 plans de la Nouvelle France Industrielle. Les industries aérospatiales, automobiles et ferroviaires ont lancé des initiatives prometteuses.

Quelles applications pour l’industrie agroalimentaire ?

Certains projets s’appuyant sur la cobotique (alliance de la technique et de l’humain) sont déjà engagés.

Cette technologie vise à assister les opérateurs de productions dans certaines de leurs missions répétitives ou pénibles, et ainsi de réduire les maladies professionnelles (lombalgies ou troubles musculo/squelettiques). Cela se concrétise en l’occurrence par des robots d’aide à la manipulation de charges lourdes.

D’autres applications telles que le suivi de la performance industrielle intégrant la connexion d’automates ou de machine ainsi que le pilotage d’équipements industriels émergent déjà.

L’ensemble de l’usine se met à communiquer une quantité massive de données avec le système d’information de façon automatique. Celui ci exploite ces données de façon intelligente, en y intégrant une vision complète des informations, en synthétisant, en intégrant les processus métiers, et en permettant l’interaction avec les acteurs humains et décideurs de l’entreprise. In fine, cela permet de mieux réagir (reporting temps réel et mode push) et d’anticiper (analyse prédictive, outils de prévisions) pour les bonnes décisions.

En conclusion, équipements connectés et système d’information intelligent et agile font ensemble l’usine connectée ou usine 4.0.