Logiciel ERP focus sur la gestion des non-conformités

Sujet(s) :
AGROVIF,  ERP
Sommaire

Baisser ses coûts de non-qualité est un gisement de productivité, de compétitivité et une source importante de profit pour les entreprises. Lors d’AGROVIF 2019 nous avions convié nos clients industriels à un atelier participatif “comment font les autres”, l’occasion d’échanger sur leurs bonnes pratiques métier. Le sujet : “qualité et gestion des écarts, comment proposer un dossier qualité solide et efficace” a très vite dévié vers l’utilisation de la gestion des écarts et non-conformités, fonctionnalité du logiciel VIF ERP.

L’enjeu de la conformité

Un produit est conforme lorsqu’il répond aux exigences de qualité et de sécurité alimentaire. La non-qualité génère des surcoûts non négligeables, en moyenne entre 5 et 15% du chiffre d’affaires d’une entreprise, ce qui va impacter la compétitivité de ses produits.

La gestion des non-conformités dans VIF ERP

Intégrant la méthode de recherche de causes du diagramme des 5M (Matière, Matériel, Méthode, Main d‘oeuvre, Milieu) cette fonctionnalité du logiciel ERP est conçue pour suivre la vie complète d’une non-conformité : détection, saisie, description, analyse, plan d’actions, clôture, traitement statistique et démarche corrective.

La gestion des non-conformités est liée à la fois aux flux des fonctions de l’atelier avec la possibilité de déclarer des écarts internes, comme aux flux administratifs avec les fonctionnalités de réclamation clients et fournisseurs.

A l’image d’un workflow, chaque utilisateur peut rapidement intervenir grâce aux informations centralisées, issues des différents flux, à chaque étape, à partir de la déclaration de non-conformité. Entièrement et facilement paramétrable (nature d’écart, origine de l’écart, motif de clôture, axes d’analyse et actions correctives), elle permet le rattachement de documents et d’images.

L’utilisateur peut ainsi avoir immédiatement accès, dans l’atelier, à la procédure à mettre en place. A cela s’ajoute la possibilité d’obtenir un premier niveau de statistiques ou, par le biais d’un module complémentaire, de constituer un tableau de bord décisionnel issu de la BI.

Pourquoi les collaborateurs adhèrent ?

Rien ne vaut la prise de conscience des bénéfices pour être convaincu.

Les erreurs de fabrication et les écarts par rapport aux spécifications génèrent des pertes de temps, d’argent et d’énergie.
Une gestion papier des non-conformités reste complexe et source d’erreurs.
Elle induit un manque de réactivité particulièrement dommageable dans le cas d’une réclamation clients.

Avec notre logiciel ERP, toute personne peut déclarer un écart (interne ou réclamation client/fournisseur) dans l’outil quel que soit son poste. Nous avons constaté, lors de l’atelier AGROVIF, que l’usage de la fonctionnalité gestion des écarts est tellement ancré que même des services hors production, comme le CHSCT, par exemple, y ont recours pour signaler une anomalie.

fabienne-quiguener-vif-2

Fabienne QUEGUINER

Chef de produit R&D

Travailler en équipe, accompagner nos clients, jouer au sein de la troupe de théâtre VIF, apprendre la salsa, lorsque je m'engage dans un projet, pro ou perso, je le fais entièrement.