Quid d’une supply chain plus collaborative ? Réalité, outils et ambitions !

Sujet(s) :
Supply Chain
Temps de lecture :
5 min
Sommaire

Par essence, la supply chain est collaborative. Elle fédère l'ensemble des métiers d’une entreprise et ses partenaires externes autour de la conception, de la fabrication et de la distribution de produits avec, en ligne de mire, une satisfaction pleine et entière des clients et des coûts réduits.

La supply chain est (ou se doit) d’être transverse

Visuel-SCP-Collab

Chaque organisation est différente, la supply chain peut être indépendante, chapeautée par le commerce ou rattachée à l’industrie. L’idée est d’éviter la création de silos qui vont engendrer des difficultés de communication.
La supply chain est détentrice d’indicateurs clés comme le taux de service, le niveau de stocks, le taux de dégagement des produits. Échanger entre services est donc essentiel.
C’est un fait avéré, collaborer activement permet à l’entreprise de réduire ses coûts, ses délais et participe à une meilleure satisfaction client. C’est un cercle vertueux qui lui permet d’innover et de rester compétitif.

Des logiciels pour favoriser le collaboratif

En matière de prévision des ventes, plan de production, S&OP... collaboration et interaction sont requises “à tous les étages”, à l'intérieur comme à l’extérieur du service supply.

Bien sûr, des process et des outils favorisent ce travail collaboratif. D’ailleurs le web, le cloud, facilitent grandement la collaboration en mobilité : le partage de commentaires ou de fils de discussion, les mails automatiques fonctionnalités intégrées au sein de nos solutions apportent une dimension autrement qualitative. Tableaux de bords, écrans de simulation ou de reporting sont accessibles à plusieurs utilisateurs en même temps, personnalisables pour réaliser et partager des calculs en temps réel. Pratique si l’on considère qu’avec Excel l’accès est limité à un utilisateur sur le même document et que l’agilité des données n’est pas la même.

La collaboration niveau supply chain concrètement c’est... ?

Zoomons par process.

En matière de prévision des ventes, la collaboration est assez flagrante entre la supply incarnée par le prévisionniste ou le responsable supply chain et les contributeurs commerce et marketing. Nous avons, par exemple, récemment déployé chez l’un de nos clients un processus de collecte de la prévision avec la vision du commerce challengée par les prévisionnistes. Cette collaboration se traduit dans les outils par une interface web à disposition des commerciaux et un flux d’information des prévisions du commerce qui remontent vers la prévision des ventes. Régulièrement, nos clients organisent en complément des réunions multi acteurs pour se mettre d’accord sur la vision des prévisionnistes et celle du marché. La prévision issue d’une solution logicielle, dans ce cas-là, agit plus comme un support pour l’animation du processus.

Un processus PIC (ou logiciel S&OP), par définition, décloisonne les BU et usines du groupe rassemblés autour d’une logique globale : DG, direction industrielle, direction financière, direction achats. Il devient possible grâce à un logiciel S&OP de partager des scénarios communs pour avoir la meilleure vision de l’entreprise à 18 mois.

Autre exemple, au niveau des processus opérationnels de type Programme Directeur de Production la collaboration est étroite entre le planificateur et le prévisionniste qui sont (ou doivent être ) comme les deux doigts de la main...C’est aussi le cas du planificateur et de la production chargés de suivre l'adhérence au plan.

Point important : donnez-vous les moyens de renforcer le collaboratif au sein de votre supply chain, et pensez à inclure vos clients au cœur de ces mêmes processus !