L’usine agroalimentaire du futur. A quoi ressemble-telle ?

Sommaire

Personnalisation, réactivité, anticipation et optimisation, voici ce que doit intégrer le secteur des IAA pour devenir smart. Beaucoup d’innovations peuvent accompagner votre industrie vers le 4.0 pour vous permettre d’atteindre de nouveaux niveaux de performance industrielle. Mais tout ne se limite pas à quelques briques technologiques car nous sommes convaincus que l’humain à un rôle important à jouer !

Industrie 4.0 : définition

L’usine 4.0,  c’est la rencontre de l’industrie et du numérique. Une révolution industrielle, la 4ème, qui embarque les technologies numériques au coeur des processus de fabrication.

L’usine du futur est “connectée” et “smart”.

Smart (intelligent) : cette notion est largement portée par le big data, l’intelligence artificielle, le machine learning en autres. Ces technologies intelligentes en pleine croissance au sein d’usines intelligentes ayant des chaînes d’approvisionnement intelligentes répondent à une nouvelle logique de production, la production de masse cède du terrain à la personnalisation de masse. Si d’un côté, le client exige un produit unique et personnalisé, l’industriel, lui veut maîtriser les coûts malgré de faibles volumes de production.

Le défi est donc de réussir à connecter ces besoins à l’outil de production.

VIF : l’innovation utile

Accompagner la modernisation de votre outil de production industrielle, tel est le défi que nous relevons quotidiennement chez VIF.

Nous investissons plus de 30 % de notre chiffre d’affaires en R&D pour rendre nos solutions logicielles toujours plus performantes avec l’UX Design, le Cloud, la mobilité, le mode Full web, la technologie in-memory, la réalité augmentée, mixte, virtuelle, les IIoT,  quelques exemples parmi d’autres.

MES et industrie 4.0

Notre Suite MES est un outil de pilotage pour l’industrie 4.0.

Adaptée aux PME et aux groupes multi-sites, elle permet d’atteindre d’une part, l’excellence opérationnelle en s’appuyant sur deux axes : le suivi temps réel de la performance et l’amélioration continue par l’animation des équipes sur le terrain. Et d’autre part, elle intègre la dimension suivi de matières, de la réception jusqu’à l’expédition, afin de maîtriser des processus de fabrication.

L’usine du futur n’est pas à mettre en opposition avec celle que nous connaissons aujourd’hui.

Oublions le terme de révolution, préférons celui de réorganisation des modes de production. Parlons de projets à cycles courts et d’innovation injectée à toute l’entreprise.

Pensons cette transformation par étapes, en commençant par (ou en continuant à ) ajouter de l’innovation utile à l’existant et, surtout, à placer l’homme au coeur de cette transformation.

C’est l’objectif des travaux que nous avons engagés en matière de réalité augmentée et mixte, complémentaire à nos logiciels.

Créée par notre équipe des spécialistes des expériences immersives AR/VR (réalité Augmentée /Réalité Virtuelle) notre solution de réalité augmentée et mixte connectée en temps réel avec la suite MES est compatible avec les smartphones,  tablettes et casque Microsoft Hololens.

Sa finalité ? Permettre une restitution des informations pertinentes, au bon interlocuteur, au bon moment, au bon endroit. Les cas d’usage peuvent être la supervision des stocks en temps réel directement dans les allées de l’entrepôt, le suivi des non-conformités en zéro papier, ou bien la visualisation des indicateurs de performance d’une machine tout simplement en la regardant.

L’Observeur du Design (prix français du design) a labellisé, puis, distingué d’une étoile, la démarche UX de notre Suite MES en 2017.

En 2018, ce sont les travaux menés par VIF sur la réalité mixte qui ont été récompensés.

L’humain avant tout !

Enfin, ayons conscience qu’en matière d’industrie du futur, les nouvelles technologies vont de pair avec de nouvelles pratiques managériales : l’humain doit être au centre de l’outil de production. Un facteur de réussite sur lequel nous nous sommes largement engagés lors des trois dernières éditions d’AGROVIF en démontrant comment nous pouvons mieux construire la performance industrielle à l’aide de ces nouvelles briques technologiques.

  • Faciliter l’accès à la connaissance.
    Les interfaces naturelles, par exemple, apportent de la simplicité et de la fluidité dans l’interaction de l’homme avec les machines, en utilisant la voix, les gestes, le regard.
    Chez VIF, nous voyons les NUI (Natural User Interface) comme un moyen de gagner en efficience et productivité, en recréant un lien naturel entre l’utilisateur et le système d’information.
  • Renforcer la motivation et l’engagement.
    La réalité virtuelle plonge l’utilisateur dans un monde virtuel modélisé en trois dimensions, il peut se déplacer et interagir. Pour mieux appréhender nos logiciels, VIF propose aux opérateurs, de s’immerger au coeur d’une usine virtuelle. Intégré à notre processus de formation, cette technologie va recréer virtuellement des situations qu’il serait très coûteux de reproduire dans la réalité. Une façon d’accompagner le changement… en désamorçant d’éventuelles résistances.Avec la réalité mixte, l’utilisateur bénéficie d’une expérience intuitive qui combine, pour simplifier, réalité virtuelle et réalité augmentée. Au sein de cette réalité hybride, des éléments virtuels complexes (des hologrammes) intégrés de façon dynamique dans le monde réel, coexistent et interagissent. L’ergonomie d’accès aux données est totalement revisitée !
  • Augmenter les capacités physiques et cognitives des femmes et des hommes.
    Avec les IIoT, les robots collaboratifs ou les wearables, ces objets électroniques dotés de capteurs conçus pour être portés sur le corps ou les vêtements.Par exemple, un exosquelette peut décupler la force d’un opérateur. Les chaussures de sécurité connectées contribuent à réduire les risques liés à l’activité. Le gant scanner fait gagner en vitesse et en efficience dans la réalisation des tâches.
  • Améliorer la productivité en apportant de la valeur ajoutée.
    La digitalisation fluidifie les process et fait progresser les hommes. En amenant plus d’autonomie, plus de capacité d’analyse, en libérant du temps non productif pour permettre à l’humain d’apporter sa valeur ajoutée, une solution logicielle comme VIF MES Performance convainc toutes les générations, grâce à son ergonomie et sa dimension collaborative.

Abordons la transformation digitale de votre industrie agroalimentaire en considérant d’abord vos problématiques: parlons-en !

 

 

Industrie 4.0Transformation numérique avec MES et S&OPSaasUX design