Jean-Louis Amiotte : des prévisions de vente précises à 95%

Sujet(s) :
Anticipation,  Solutions,  Charcuterie,  PME,  VIF PLANIFICATION,  VIF PREVISION
Temps de lecture :
5 min
Sommaire

95% de performance en matière de prévisions contre 85% précédemment.

Avec comme leitmotiv d’améliorer encore et toujours la satisfaction de ses clients, l’entreprise Jean-Louis Amiotte s’est dotée d’un logiciel de prévisions pour structurer ses processus de vente et intégrer au mieux la saisonnalité de son activité. Explications.

Charcuterie de terroir franc-comtois sous labels de qualité

Basé en Franche-Comté, la marque emblématique Jean-Louis Amiotte fabrique des saucisses de Morteau et de Montbéliard, spécialités sous Indication géographique protégée (IGP).

Ses clients ? Des grossistes, la GMS et la RHF. Jusqu’à présent, l’entreprise gérait ses prévisions manuellement. Ce système a atteint ses limites. La marque a donc entrepris de travailler différemment la prévision en se dotant d’un logiciel de prévision des ventes et d’un logiciel de planification. Une démarche initiée par étapes, accompagnée par nos équipes, testée puis validée pour chaque entité.

Une prévision des ventes basée sur la connaissance des produits

L’équipe en charge de la prévision des ventes et de la planification avait l’habitude d’utiliser un tableau de calcul développé en interne, de s’appuyer sur les prévisions de ventes de l’année précédente en comptant sur son expertise métier pour réaliser ses prévisions.

Face à des besoins qui évoluent, avec une gamme de plus en plus étoffée, plus de 250 articles et des éléments contextuels perturbateurs que nous allons détailler, l’outil “maison” n’est plus adapté.

Le risque ? S’exposer à des pénalités si les marques du groupe n’arrivent plus à honorer leurs contrats.

Planifier la demande, oui, mais avec de bonnes prévisions des ventes

Bien planifier la demande, tel est l’enjeu.

“Entre la haute et la basse saison, le ratio volume global varie dans un rapport de 1 à 4,5 et on sent que cela s’amplifie sur un marché qui se porte bien annuellement. Les ventes de nos spécialités auprès des consommateurs continuent de  progresser malgré un marché de la charcuterie en recul. ” précise Olivier Paget , Directeur Général.

Une planification juste passe par des prévisions de ventes précises. Or, les prévisions sont très souvent influencées par plusieurs facteurs comme les caractéristiques des produits, en particulier s’ils appartiennent à la catégorie aliments frais, les conditions météorologiques, la saisonnalité, l’actualité (qui peut engendrer, par exemple, un blocage des plateformes).

Dans le cas présent, la fabrication est longue et la durée de conservation courte. Il devient nécessaire d’obtenir des prévisions journalières fiables, avec une flexibilité maximum pour ajuster les commandes et la production tout en tenant compte des éléments perturbateurs comme la saisonnalité ou encore la très forte “météo-sensibilité” des produits qui se consomment davantage quand il fait froid.

Choisir un logiciel de prévisions des ventes et réduire les écarts de performance

L’ambition du projet est d’anticiper les ventes à venir et de répondre aux attentes du client tout en atténuant les à-coups perturbateurs.

La marque Jean-Louis Amiotte s’est dotée d’une solution logicielle supply chain. Dédiée aux prévisions de vente, avec différentes variantes de calcul et des prévisions établies sur les trois années précédentes ou sur les dernières semaines.

Un plan de formation a été mis en place par l’entreprise afin que les équipes du service commercial et ordonnancement travaillent sur les mêmes logiciels, avec en ligne de mire la satisfaction client, distributeur et consommateur.

L’équipe prévisions de ventes, planification et ordonnancement ne calcule plus elle-même le fond de rayon, une proposition de volume est maintenant faite par l’outil, que l’équipe valide ou non.

Avec des résultats probants. Les propositions quotidiennes et sur les deux dernières semaines sont proches de la réalité à 95%. Les écarts de performance sont considérablement réduits.