Un ERP leader pour CAP SOLUTIONS CULINAIRES

Un process fluide entre ERP et automatisme en 4 mois

Sujet(s) :
Défis,  Traçabilité/qualité,  Métier,  PME,  Groupe,  VIF ERP
Temps de lecture :
4 min
Sommaire

CAP SOLUTIONS CULINAIRES développe une nouvelle ligne de mélanges et de conditionnements de pulvérulents (poudres). Afin de mettre en place un  process fluide entre ERP et automatisme, l’entreprise fait de l’ERP le leader de ses flux d’information. Explications.

ERP et automatisme

Le fabricant de PAI (Produits Alimentaires Intermédiaires) CAP SOLUTIONS CULINAIRES a mis en place une ligne automatisée de mélanges de pulvérulents.

Cette nouvelle ligne produit et conditionne les mélanges qui sont d’abord stockés en big bag comme produits semi finis avant d’être ensachés, de manière personnalisée, en fonction de la demande des clients. Utilisés par l’entreprise pour réaliser ses recettes sur-mesure, ils servent également à d’autres marques du groupe breton Jean Floc’h, que CAP SOLUTIONS CULINAIRES a intégré en 2015.

CAP SOLUTIONS CULINAIRES avait deux alternatives : faire installer une solution clé en main par un équipementier spécialiste ou mettre l’ERP au coeur du process.

Un choix stratégique ! La mise en place du process fluide entre ERP et automatisme, de la formulation à la production, s’est effectuée en quatre mois seulement. Un tour de force rendu possible grâce à une bonne coordination des différentes compétences.

Cahier des charges et planning précis

Ce projet a la particularité d’avoir réuni dès sa genèse tous les protagonistes : les équipes de la CAP, de VIF et des ressources externes notamment pour la partie automatisme et système de pesée.
“Nous avons réuni autour de la table, dès le départ, tous les acteurs concernés pour concevoir ensemble un outil prenant en compte les contraintes de chacun.
” précise Loïc BALAC, Directeur.

Les clés du succès : un cahier des charges précis, des équipes impliquées aux rôles bien définis et un planning permettant de réaliser, au stade de l’étude, les tests nécessaires.

Premier résultat : une traçabilité parfaite.

La traçabilité des produits est assurée, des matières premières mises en oeuvre jusqu’à l’étape d’ensachage. Loïc BALAC, Directeur met en avant “la  traçabilité complète, parfaite, automatisée par le flux d’information interne et la fiabilité du système”.

De plus, l’utilisation du crayon et du papier dans les ateliers a considérablement diminué, allant dans le sens d’un atelier zéro papier.