Un ERP cloud agile et flexible en phase avec son budget

Le pari d'ESPROMER, entreprise artisanale spécialisée dans la transformation d’escargots d’élevage et de coquillages farcis

Sujet(s) :
AGROVIF,  ERP
Temps de lecture :
5 min
Sommaire

Situé au Nord du Pays d’Auge à Trouville sur mer (14360) au coeur de la Normandie, ESPROMER transforme et commercialise des escargots farcis issus de héliciculteurs français. Il passe en mode cloud avec un ERP métier qui correspond à son budget et ses besoins d’évolution.

Maîtriser la traçabilité avec un ERP dans le cloud

L’entreprise vend 80% ses produits, préparés à la main, aux GMS, 10% à l’export et 10% à des établissements de restauration de la côte normande. Elle réalise un tiers de son CA en décembre. ESPROMER n’a de cesse d’innover et plusieurs de ses recettes originales ont été récompensées par les trophées de l’agroalimentaire.

L’entreprise utilise déjà un ERP. Son mode de fonctionnement est le suivant : l’administration des ventes (ADV) saisit les commandes reçues par téléphone, mail et fax pour les transmettre à l’atelier qui les préparent. Il faut ressaisir les bons de livraison et établir la facturation. Les saisies et ressaisies sont nombreuses et sources d’erreur.

Pour mieux suivre et maîtriser la traçabilité de ses produits, sécuriser ses process et recettes, s’adapter aux exigences de la clientèle, le tout en conservant une image artisanale, ESPROMER décide de passer en mode cloud avec un ERP métier pré paramétré, en SAAS, qui correspond à son budget, à ses attentes et ses besoins d’évolution. Le périmètre est, dans un premier temps : ADV, gestion des stocks, traçabilité et qualité.

« Des arrondis qui tombent juste, c’est tout bête mais cela évite des litiges »

Un ERP en SaaS qui améliore les process

Cet ERP cloud amène de la fluidité commerciale, soulignée par le dirigeant “ la gestion des commandes est plus facile, la facturation plus claire avec par exemple, des arrondis qui tombent juste, c’est tout bête mais cela évite des litiges.”

L’ERP couvre la réception des produits, la gestion des stocks, la maîtrise de la production et des différentes activités (recettes). Les saisies sont plus fiables. Le projet d’ERP, fédérateur, emmène les équipes en apportant structure, rigueur et davantage d’échanges entre l’ADV et l’atelier.

“Cela nous a permis de mettre en place une nouvelle organisation dans l’entreprise qui évolue en fonction de ses besoins. Nous anticipons mieux ceux de nos clients avec le suivi de portefeuille client, du panier, bref on sait où l’on va.”

“Avant j’avais un commercial, maintenant, nous sommes passés en télévente, nous exploitons le potentiel de notre ERP en suivant avec précision l’historique de nos clients. “

Changer d’ERP peut être une source d’inquiétude et de stress. L’accompagnement est donc essentiel.
Il est fondamental de s’intéresser à l’entreprise. C’est la mission remplie par Sonia FOURDRILIS (NISSA CONSULTING), consultante de proximité en lien avec nos équipes. Chargée de décortiquer le système de production afin de mieux traduire les besoins tout en tenant compte des contraintes métier d’ESPROMER. Sa connaissance du métier (mais pas spécialement des escargots !) a été appréciée comme en témoigne Antoine MENGEOT “si il n’y a pas découverte client ça ne pourrait pas fonctionner ou mal.”  Si Sonia s’est rendue sur le terrain pour assurer le déploiement et la formation des équipes, le pilotage est réalisé par nos équipes et l’un de nos chargés d’affaires.

Point également positif, la mise en place de l’ERP soulève beaucoup de questions qui vont dans le sens d’une amélioration des process et de la productivité de l’entreprise.

L’autre enjeu est la production. La mise en place d’une mécanique “maison”, de bonnes pratiques et de réflexes vont permettre aux collaborateurs convaincus du potentiel de l’ERP production de s’approprier facilement l’outil.

L’informatisation d’une entreprise comme ESPROMER se construit par étapes.

C’est d’autant plus facile lorsque l’ERP est évolutif avec un périmètre qui grandit au fur et à mesure de la croissance de l’entreprise.

L’enjeu de la traçabilité atteint, pour être toujours en phase avec les exigences de la GMS, il est possible que demain ESPROMER bascule sur de l’EDI. A suivre…

 

Propos recueillis lors d’AGROVIF ONLINE juin 2020
#AGROVIF13