Gestion de production en temps réel, un plus pendant la crise

Comment NOTILIA a réorganisé son industrie en quelques semaines…

Sujet(s) :
AGROVIF,  Enjeux IAA,  ERP
Temps de lecture :
5 min

En plein covid-19, le fabricant des produits chimiques, d’entretien, de savonnerie et de détergence destinés aux grossistes, GMS ou magasins spécialisés doit repenser complètement l’organisation de sa production et de ses chaînes logistiques en un temps record en s’appuyant notamment sur son logiciel de gestion de production intégré à ERP.

Repenser sa production pour fabriquer du gel hydroalcoolique

Le groupe NOTILIA compte 5 sociétés sur 2 sites industriels installés à Nîmes et en Centre-Val de Loire. Elle fabrique des produits chimiques, d’entretien, savonnerie et détergence et sont autonomes en matière de contenants et conditionnement. Leur large panel de produits leur permettent de s’adresser à des clients grossistes, GMS ou magasins spécialisés.

En plein covid-19, sur la base de réflexes acquis en période de risque sanitaire du H1N1 et avant même que l’on parle de pandémie, l’industriel met en place les mesures barrières.

L’un des sites a la particularité de posséder une unité de dénaturation d’alcool. Très vite, les demandes de gel hydroalcoolique affluent d’abord au niveau local, puis des instances officielles régionales, gouvernementales, des services de santé et des associations.

Le groupe doit repenser complètement l’organisation de sa production et de ses chaînes logistiques en un temps record.
Le challenge est relevé par les salariés des sites avec la volonté de se protéger pour protéger les autres.

Anticiper sa production sur 15 jours glissants

Le groupe fait face à un changement de la consommation. “Tout a été chamboulé, on ne vendait plus d’eau déminéralisée, de white spirit, mais on vendait davantage d’alcool ménager. Nous avons dû nous adapter en passant sur une maille très serrée et tendue. “ souligne Antoine VAIRELLES.

Avec une anticipation sur 15 jours glissants, NOTILIA  limite ainsi l’impact du pic. La volumétrie de production des gels hydroalcooliques prévue est multipliée par 4, d’autres produits par 8 ou par 9. Sur certaines références l’industriel passe de 10 palettes à 90 palettes par semaine. Avec ce nouveau produit phare, le groupe doit rééquilibrer ses capacités de production.

« Modifier nos outils de gestion de production, nous a fait gagner un temps considérable et permis d’être performant sans que ce soit chronophage. »

Antoine VAIRELLES directeur de site CPCE (Groupe NOTILIA) 

Gestion de production et stocks fiables, en live

Le module de gestion de la production de l’ERP a été déployé une semaine avant la pandémie.

En amont, la préparation a été bonne “tout s’est passé sereinement et nous avons immédiatement constaté les avantages. Il est possible de checker de manière automatique le carnet de commande sur les 15 jours précédents. Les déclarations de production sont faciles et se font en temps réel, nous suivons les stocks en live avec fiabilité. Dans un contexte où l’on ne peut pas attendre, c’est très appréciable. La prise en main est simple, même pour les  intérimaires d’un jour qui savent tout de suite phase quoi faire et comment le faire. Nous avons oublié notre traçabilité papier qui nous obligeait auparavant à tracer tous nos lots, noter à qui nous avions vendu tel et tel produit. L’outil ERP permet une traçabilité en 3  clics, nous savons rapidement qui a fourni quoi. Modifier nos outils de gestion de production, nous a fait gagner un temps considérable et permis d’être performant sans que ce soit chronophage.” précise Antoine VAIRELLES directeur de site CPCE (Groupe NOTILIA)

NOTILIA a répondu à 80/ 85 % du besoin, limitant ainsi les ruptures en adaptant ses capacités de production. Le groupe industriel a gagné en flexibilité sur ses lignes, travaillé sur sa capacité à mieux produire, optimisé ses cadences.

Maintenance préventive, zéro compromis

Côté maintenance préventive le zéro compromis est toujours de rigueur malgré un rythme de production soutenu passant de 4 à 5 jours, le vendredi étant avant la crise dédié à la maintenance préventive.

Chaque arrêt machine planifié, chaque changement de format engendre une maintenance préventive. Aucune casse n’est d’ailleurs à déplorer sur cette période de production plus soutenue.

Bien outillé pour conquérir de nouveaux marchés

NOTILIA gagne de nouveaux marchés, avec la possibilité d’adresser d’autres branches métiers du groupe. En effet, la demande de gel hydroalcoolique reste forte et beaucoup de fournisseurs temporaires ont aujourd’hui repris leur activité d’origine libérant ainsi de la volumétrie.

Si les ventes saisonnières classiques reprennent, de nouveaux usages ont émergés créant de nouvelles demandes et une consommation supérieure des produits tels l’alcool ménager ou l’eau déminéralisée nécessaire à la désinfection à la vapeur des textiles vendus.

Le constat est clair : les outils informatiques fiables, comme l’ERP et sa brique gestion de la production ont contribué à changer la donne, en donnant un coup de boost à une excellente capacité d’adaptation.