Manufacturing Execution System (MES), usine à gaz ou pas ?

Sujet(s) :
Industrie 4.0,  MES
Temps de lecture :
7 min
Sommaire

Votre ligne de production est-elle performante ou estimez-vous pouvoir faire mieux ?
Pertes, non qualité, vous coûtent très cher ?…Un logiciel MES peut vous permettre de résoudre ces problèmes. Loin d’être aussi complexe et onéreux que l’on imagine, mettre en place un MES est véritablement un pas en avant vers plus de performance. Contrairement aux idées reçues, son déploiement est simple avec, à la clé, une meilleure productivité. Démonstration !

Un logiciel MES : définition

Un logiciel MES (Manufacturing Execution System acronyme pour système d’exécution des fabrications en français) collecte automatiquement en temps réel toutes les données de production (quantité, temps, qualité, etc.).

Les connaître et les analyser permet d’optimiser les étapes de la production depuis les ordres de fabrication (OF) transmis par le logiciel ERP, auquel le logiciel MES est connecté, jusqu’à l’expédition des produits élaborés.

De fait, un logiciel MES, pourrait tout aussi bien être nommé logiciel de suivi de production, logiciel de suivi de fabrication logiciel de supervision de l’atelier, ou encore solution de gestion des processus industriels…Sa finalité est de piloter et d’agir sur la production en temps réel, sans jamais subir les aléas, suivant le principe simple de connaître, analyser et améliorer.

schéma-logiciel-mes

Pourquoi choisir un logiciel MES ?

Concrètement, il s’agit de mieux piloter sa production en temps réel grâce à un outil logiciel de pilotage de la production, précis et fiable.

Mieux connaître les quantités produites (bons et rebuts) permet de corriger les dérives avant l’apparition des non conformités sur le flux. Quantifier, analyser, suivre les temps d’arrêt d’une machine, le temps des opérateurs ou de réaction face aux aléas, permet d’identifier et éradiquer les causes de non performance.

Suivre avec précision les opérations, garantir en temps réel le respect des exigences qualité de votre production (respect recette, respect cahier des charges & exigence qualité), sécuriser l’étiquetage de vos productions en lien avec le planning d’OF, en bref, ne plus constater l’erreur après coup (non respect qualité, fifo, non respect recette quantité) avec les coûts associés (perte de temps / perte marchandise ..) mais être dans la philosophie du bon du premier coup.

Les premiers bénéfices sont immédiats : réduction drastique du papier au sein de l’atelier et un temps précieux gagné. Finis les fichiers excel complexes à alimenter, les multiples saisies papier et les ressaisies chronophages sources d’erreurs…Le logiciel MES accélère la digitalisation de l’entreprise.

D’autres effets positifs sont rapidement constatés : une excellente réactivité amenée par le suivi en temps réel en cas de retard ou d’aléas, la diminution des pertes, une collaboration plus fluide et efficace entre les différents acteurs : des opérateurs guidés dans la réalisation de leurs tâches aux managers concentrés non plus sur la collecte des données mais sur la partie animation et l’amélioration continue.

Car comprendre les causes de non performance et de non qualité permet de mettre en place une vraie démarche d’amélioration continue.

Logiciel MES : réussir son investissement à coup sûr !

Logiciel MES exemples de gains observés

Chez un fabricant de pâtisseries industrielles :

  • 3% de capacité supplémentaire
  • 2 points de productivité gagnés sur 6 mois soit deux équivalent temps plein
  • Opérateurs fiers de piloter leur ligne
  • Maintenance proactive

Chez un acteur cosmétique et santé :

  • Partage d’indicateurs fiables et pertinents en temps réel
  • Saisie tactile guidée
  • Meilleur respect du planning de production
  • Animation et échanges inter-équipes facilités
  • Valorisation du travail des opérateurs et de l’encadrement

Un logiciel MES accessible pour les PME ?

La réponse est oui, bien sûr.

Mais pour répondre plus précisément, il faut lever plusieurs freins.

Déployer un logiciel MES va me coûter cher. Faux.

Des solutions MES accessibles en termes de prix existent, portées par l’industrie du futur, l’usine 4.0… Notre solution MES Starter, par exemple, est proposée, pour le TRS à partir de 275 euros par mois. Sachez que nombre de ces solutions sont éligibles à des financements dans le cadre du plan de relance.
Mais il convient surtout de voir les choses sous un autre angle : investir dans un logiciel MES, c’est optimiser l’utilisation de ses machines retardant ainsi des investissements en équipements plus onéreux ou le remplacement de machines jugées à l’instant T peu performantes.

Mon environnement industriel ou mes équipements ne sont pas adaptés à la mesure de la performance. Vrai et faux.

Beaucoup de PME industrielles fonctionnent aujourd’hui avec le papier/crayon, Excel, quelques systèmes IoT et des indicateurs/restitutions web standard comme Worximity, Teep Track…
La performance est peu, pas mesurée avec une fiabilité toute relative. Les multiples ressaisies sont souvent sources d’erreurs !
Cela reste difficile d’identifier et de comprendre les causes de non performance et de non qualité ou les partager pour mener une démarche d’amélioration continue.
Avec un logiciel MES installé sur votre existant (qui se connecte à votre ERP et à vos équipements) vous apportez de la précision et de la fiabilité.

Mesurer la performance = plus de pression pour les équipes. Faux.

Avec leurs ergonomies centrées utilisateurs, les solutions MES sont intuitives et faciles à prendre en main. Les interfaces sont conviviales et, souvent, nous avons observé un véritable engouement des équipes après quelques jours d’utilisation de nos solutions, plébiscitées pour leur ergonomie attractive.
Rapidement maîtrisé, l’outil montre tout son intérêt et la peur du flicage est complètement oubliée au profit de la valeur ajoutée et du confort de travail qu’il apporte. Si il y a challenge, il repose sur des bases saines de collaboration…

Si l’on reprend l’exemple de nos solutions MES, les indicateurs sont accessibles en temps réel pour chaque acteur de la performance : Opérateurs, Responsables atelier et production, Dirigeant ont accès à des rapports standards et personnalisables pour identifier, à leurs niveaux, les leviers d’amélioration de performance et/ou de qualité sur la semaine, au mois, en N-1.

Mettre en place un logiciel MES est une “usine à gaz” complexe et chronophage. Faux.

Certains logiciels MES sont aujourd’hui simples et rapides à mettre en place.

La différence se fait souvent par l’accompagnement qui est proposé après le déploiement. Première marche vers plus de performance, avec deux leviers TRS et contrôle sur ligne, l’installation de notre logiciel MES Starter est rapide (comptez un mois environ), le lancement guidé et le suivi de la performance tourné vers la progression des équipes à court et à long terme. Objectif : mettre en place l’amélioration continue au sein de l’entreprise grâce à des points de pilotage réguliers, un bilan à deux mois, un point annuel et un webinar consacré à l’amélioration de la performance.

Notre solution starter est une première marche pour franchir un cap.  Ce qui n’est pas le cas de tous les logiciels MES !
Il est donc possible d’aller un cran plus loin en matière de performance avec notre logiciel MES qui comprend en plus les connexions aux équipements (balance, trieuse, sonde de température…), la gestion des pertes automatisée, le paramétrage des micros arrêts <1 min, la gestion main d’œuvre, des écarts, l’ordonnancement d’ajustement, une vision multisite et multi configuration de ligne. Également complémentaire, le logiciel MES dédié aux opérations permet l’optimisation de vos processus de production avec un axe rendement et qualité/traçabilité : suivi de la fabrication, suivi des stocks, sans oublier toute la dimension marquage/étiquetage des produits.

.