Etre Customer Centric dans un monde changeant FOOD N’JOY

Sujet(s) :
AGROVIF
Temps de lecture :
5 min
Sommaire

La PME belge produit des fonds de tartelettes, des verrines sucrées et salées.

Elle réalise 80% de son CA à l’export avec ses marques Croc’in et Rolph&Rolph dans 40 pays à travers le monde. L’entreprise place ses clients, traiteurs, restaurateurs et grossistes, au coeur de sa stratégie.

Voici les clés de succès de sa transformation digitale présentées lors d’AGROVIF 2019 .

FOOD’N’JOY a mis en place avec succès un principe de co-création de solutions et de services avec ses clients en prenant en compte un contexte en mutation.

Que signifie co-création avec nos clients ?

• Avoir des équipes commerciales capables d’écouter et de comprendre les attentes réelles et l’organisation de nos clients.

• Avoir des équipes projets multidisciplinaires : commerciale, formulation des produits, achats, qualité, production, contrôle de gestion qui soient capables de se mobiliser et de répondre rapidement à leurs attentes.

• Lever les freins liés aux modes de fonctionnements contradictoires et à la volonté d’être réactifs.

Les quatre transformations majeures de FOOD N’JOY

L’entreprise cherche à répondre à ces enjeux en adaptant son business model et son organisation en conséquence.

#1 Transition numérique

Cela passe par une meilleure exploitation des moyens techniques et technologiques comme le Big Data, les Iot et l’IA désormais plus accessibles aux PME.

#2 Transition alimentaire

Travailler sur une composition toujours plus naturelle des produits.

#3 Transition écologique

Mettre en oeuvre des actions correctives en matière d’environnement afin de favoriser la diminution de la consommation électrique d’une chambre froide, mieux maîtriser la consommation d’eau.
Enfin, repenser le packaging et développer des supports comestibles pour remplacer les contenants jetables.

#4 Transition managériale

Collaboration et agilité sont privilégiés.

Pour réussir sa transformation numérique, le digital leadership est un pré-requis.

C’est en saisissant la finalité de cette mouvance qu’un dirigeant va prendre des décisions sûres et efficaces pour son entreprise et ses clients.
Autre clé de succès, savoir réunir et fédérer les compétences internes (soft et hard skills = savoir-être et savoir-faire) pour réfléchir et travailler avec ces technologies.