Pourquoi passer d’Excel à un logiciel ERP lorsque l’on est une industrie qui réalise moins de 6 M€ de CA ?

Sujet(s) :
ERP
Temps de lecture :
5 min
Sommaire

Passer d’Excel à un logiciel ERP est-il un pari insensé lorsque l’on réalise moins de six millions de chiffre d’affaires ?

La réponse est oui ! Dans cet article, nous revenons sur les préjugés les plus courants avec de vrais éléments de réponse.

Suivre ses stocks et sa production sur Excel

Vous suivez actuellement vos stocks et votre production sur plusieurs fichiers Excel.

Ce qui sous-entend de multiples ressaisies du temps perdu, un partage des informations difficile voire impossible ce qui est compliqué lorsque l’on doit être multitâches. Il vous faut faire preuve d’une vigilance accrue si vous apportez des modifications sur le prix, l’état des stocks, la qualité, car finalement la version sur laquelle vous travaillez est-elle la bonne (dernière) version ?

Les risques ?

Un plantage.

Un manque de fiabilité.

De petites erreurs qui vont prendre de l’ampleur si le volume de vos ventes augmente. Car même si votre chiffre d’affaires est en hausse aujourd’hui, vous risquez de passer à côté d’une meilleure maîtrise de votre marge et d’une meilleure rentabilité.

La réglementation et la nécessité du logiciel ERP

Pour certains industriels des obligations liées à une réglementation sont un élément déclencheur.

En remplaçant leurs fichiers Excel par un logiciel ERP ils acceptent de remettre à plat leur organisation pour mieux se structurer… et constater rapidement de premiers résultats : une visibilité complète des opérations ADV, préparation de commande, fabrication, qualité directement bénéfique à la performance des opérations et à l’efficacité au sein de l’atelier.

En établissant des systèmes et des processus, ces industriels vont, à terme, économiser de l’argent.

Un premier logiciel ERP, oui mais…

Il reste quelques aprioris.

Un logiciel ERP est cher.

Pas forcément, si l’on considère qu’il permet d’éviter des coûts importants liés à une erreur de préparation et un litige client causant une dégradation de l’image de l’entreprise.

Cependant, une industrie qui réalise six millions d’euros doit maîtriser son investissement.
C’est pour répondre à cette problématique que nous proposons un premier logiciel ERP métier aux fonctionnalités adaptées.

Ce premier logiciel ERP peut se connecter, s’interfacer avec d’autres solutions et/ou se connecter aux équipements atelier.

Le ROI qu’il apporte à court terme est concret avec une maîtrise des consommations de matières premières en fabrication. Comme il est modulaire, il peut être enrichi par brique fonctionnelle, toujours avec le périmètre adéquat dimensionné aux besoins et au budget de l’entreprise.

Les ressources pour mettre en place un logiciel ERP nous font défaut.

Il est vrai que l’informatique est un métier à part entière, bien différent du vôtre.

Notre solution ERP est pré paramétrée ce qui rend son utilisation très simple sans compétence en informatique.

Dans tout projet, définir un pilote est un pré-requis. Mais rassurez-vous, le déploiement de notre solution est rapide et à chaque étape nos consultants issus des métiers des industries de process, avec une connaissance fine des métiers de l’agroalimentaire sont là pour vous conseiller et vous épauler.

Un projet ERP est chronophage et nous avons d’autres priorités.

Nous sommes les premiers à vouloir éviter les goulots d’étranglements qui peuvent causer l’échec d’un projet. Si votre actualité est intense, nous pourrons séquencer le projet et instaurer des rituels pour le faire avancer pas à pas. Comme l’anticipation et la préparation des données sont essentielles pour mener un projet efficace et rapide, nous y veillons, notre valeur ajoutée en tant qu’éditeur intégrateur est bien là !

Une anecdote pour finir…

L’attribution d’une remise par erreur : une modification faite directement dans le paramétrage qui est oubliée jusqu’à ce qu’elle ait des conséquences plus tard.

Dans ce cas le rattrapage est difficile, non ?

C’est un défaut de pratique, un mauvais réflexe comme d’autres qui vont disparaître à l’usage avec votre logiciel ERP.

Déjà parce que nous allons contribuer par nos préconisations à vous faire progresser et ensuite parce que les fonctionnalités de notre solution vont vous simplifier la tâche.

Passer d’Excel à un logiciel ERP lorsque l’on réalise moins de six millions de chiffre d’affaires est donc un challenge tout à fait possible à relever.

A nous de vous aider à bien vous y préparer.